Collectivités : les financements alternatifs ont le vent en poupe !

Retour sur 3 témoignages d’experts

Source : AF2i

Depuis quelques années, le métier de la banque a dû faire face à de profondes mutations. L’hyper-réglementation imposée par la crise financière a ouvert la voie  à de nouveaux entrants plus agiles et rapides. En matière de crédits, le monopole bancaire est de plus en plus fragilisé, les plateformes de financements participatifs poursuivant leur montée en puissance, en s’appuyant sur des innovations technologiques. Le financement de l’économie réelle est devenu une solution d’investissement face au contexte de taux bas et grâce au développement de nouveaux types de formats tels que l’Euro PP, FCT, FIA,….

Le Crédit Mutuel Arkéa entretient depuis toujours une vraie culture technologique et capitalise sur l’innovation. La plateforme des institutionnels est une alternative, simple et transparente, au financement bancaire traditionnel. Elle finance ainsi l’économie réelle.

Retour sur l’interviews de trois experts, côté:

  • Banque : Pierre-Eloi Acar, directeur de la plateforme des institutionnels, Arkea Banque Entreprises et Institutionnels
  • Émetteur : Fabien Seguineau, directeur général adjoint de la ville de Créteil
  • Investisseur : Stanislas Boutmy, responsable investissement – secteur public, ACOFI

Lire les interviews

Publicités

S&P Global Ratings relève les notes du Département de l’Essonne à ‘AA-/A-1+’ @SPGlobalRatings

indexS&P Global Ratings relève les notes de référence à long terme et à court terme du
Département de l’Essonne à ‘AA-‘ et ‘A-1+’ respectivement contre ‘A+’ et ‘A-1’ auparavant. La perspective associée à la
note à long terme est désormais stable.
Dans le même temps, nous relevons la note du programme EMTN de 1 milliard d’euros de ‘A+’ à ‘AA-‘ et la note du
programme de titres négociables à court terme (« NEU CP ») de 160 millions d’euros de ‘A-1’ à ‘A-1+’.

…en savoir plus…

S&P Global Ratings confirme les notes ‘A+/A-1’ du Département de la Meuse @SPGlobalRatings

index

Paris, le 17 novembre 2017, S&P Global Ratings confirme les notes de référence à long terme ‘A+’ et à court terme ‘A-1’ du Département de la Meuse. La perspective reste stable.
Nous confirmons également la note ‘A-1’ du programme de titres négociables à court terme (TNCT – « NEU CP ») de 40 millions d’euros du Département.

…en savoir plus…

S&P Global Ratings relève les notes du Département de Seine-et-Marne à ‘AA-/A-1+’ @SPGlobalRatings

index

 

S&P Global Ratings relève les notes du Département de Seine-et-Marne de ‘A+/A-1’ à ‘AA-/A-1+’ grâce à une amélioration des performances budgétaires.
La perspective est désormais stable.
S&P Global Ratings relève les notes de référence à long terme et à court terme du Département de Seine-et-Marne à ‘AA-‘ et ‘A-1+’ respectivement contre ‘A+’ et ‘A-1’ auparavant. La perspective associée à la note à long terme est désormais stable.
Dans le même temps, nous relevons la note du programme EMTN de 1 milliard d’euros de ‘A+’ à ‘AA-‘ et celle du programme de titres négociables à court terme (« NEU CP ») de 250 millions d’euros de ‘A-1’ à ‘A-1+’.

…en savoir plus…

Standard & Poor’s revoit à la hausse les tendances financières des collectivités

Source : caisse des dépôts

En début d’année l’agence de notation Standard & Poor’s avait prévu une baisse de la capacité d’autofinancement des collectivités territoriales, mais c’est une amélioration qui se produit.

Mais, selon elle, les annonces gouvernementales sur le logement social et les incertitudes sur la mise en œuvre du pacte financier entre l’Etat et les collectivités territoriales pourraient fragiliser ce regain de santé.

Orientée il y a 18 mois vers le rouge, la situation des finances locales se redresse. Après la direction des études de la Banque postale Collectivités locales, c’est au tour de la division secteur public de l’agence de notation Standard & Poor’s (S & P) de le dire. Une hausse des recettes de fonctionnement légèrement supérieure aux prévisions, une maîtrise très forte des dépenses de fonctionnement et la poursuite de la réduction de l’investissement ont permis aux collectivités, en 2016, d’améliorer leur taux d’épargne brute à 14,5% de leurs recettes de fonctionnement (contre 13,9% en 2015), a indiqué l’organisme, lors d’une conférence de presse ce 10 octobre.

Bonne nouvelle pour le secteur public local, « le rebond budgétaire devrait se poursuivre », a-t-il aussi relevé. Alors que l’agence envisageait en début d’année une réduction de l’épargne brute des collectivités à 13% en 2018, elle anticipe désormais une progression de cet indicateur, synonyme d’un regain de santé, à 15% en moyenne « sur la période 2017-2018 ». Cette année, les recettes des collectivités sont tirées par la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE) et des droits de mutation encore très dynamiques (+ 8%). Dans le même temps, les collectivités devraient parvenir à contenir une nouvelle fois leurs dépenses de fonctionnement, les départements en particulier profitant d’une moindre hausse des charges liées au RSA.

En savoir plus

Lire aussi :

@Institutionnels       @royojm                     @AlexandraPoloce

Crowdfunding immobilier : Koregraf ouvre son capital à de nouveaux partenaires @Koregraf @cmarkea

Source : Koregraf

Le groupe, fondé et présidé par Vincent Sillègue (par ailleurs promoteur immobilier), confirme une activité globale de conseil à destination de la promotion immobilière avec une approche portant à la fois au niveau des opérations et des opérateurs.

Pour soutenir ce plan de développement ambitieux, Koregraf a ouvert son capital à de nouveaux partenaires dont le Crédit Mutuel Arkéa qui dispose d’une forte expertise en financements immobiliers. Le groupe bancaire entre au capital à hauteur de 8%. Cette prise de participation minoritaire démontre la qualité du projet porté par Koregraf.

Élargissement de l’offre à destination des promoteurs

Agréés par l’AMF et enregistrés à l’ORIAS (N° 15006930), nous nous appuyons sur les expertises complexes propres au secteur de la promotion immobilière, et proposons désormais une large gamme de services dédiés à l’accompagnement financier des acteurs du secteur

>>>…lire la suite…

@Institutionnels       @royojm                     @AlexandraPoloce

Retour sur la matinée à la maison du projet @LyonPartDieu organisée par @cmarkea le 27 juin dernier

logo metropole Lyon Part-Dieulogoplateforme1

Arkea Banque Entreprises & Institutionnels a réuni mardi 27 juin à la maison du Projet Lyon Part-Dieu une trentaine de clients, bailleurs, promoteurs, collectivités et investisseurs. Tous se sont retrouvés autour de Ludovic Boyron, Directeur Général et Benjamin Neveu, Directeur Administratif  de la SPL Lyon Part-Dieu, pour une présentation sur le projet de réaménagement du Quartier Lyon Part-Dieu.

Lyon Part-Dieu  est le cœur stratégique de la métropole lyonnaise et l’un des moteurs de son attractivité à l’échelle nationale et européenne. Pour conforter cette position, le Grand Lyon et ses partenaires souhaitent développer, d’ici 2030, un quartier performant qui simplifie les déplacements, facilite la vie en ville et créer de l’emploi sur un périmètre de 177 hectares.

Les objectifs :

  • Accueillir 70 000 emplois autour de nouvelles entreprises autour de l’ingénierie et services urbains
  • Une offre immobilière tertiaire neuve et réhabilitée portée à 1 650 000 m2

 

IMG_1795

La fin de la matinée a été consacrée à la plateforme des institutionnels, outil attractif complémentaire et différenciant permettant aux acteurs publics de diversifier leurs sources de financements et de contribuer au développement économique de leur territoire.

Continuer la lecture de Retour sur la matinée à la maison du projet @LyonPartDieu organisée par @cmarkea le 27 juin dernier